Qui suis-je ?

portrait moi

Cuisine : s’ouvrir au partage

Bonjour,

Ce blog se veut généreux et simple car en tant que passionné de cuisine le côté partage est pour moi le plus important. Un grand nombre de recettes sont glanées sur internet ou dans de nombreux livres de recettes qui composent ma bibliothèque culinaire. Mais j’adapte beaucoup et j’invente car j’ai souvent du mal à me contenir sur une recette précise. Vous retrouverez aussi des recettes tirées de Guy DEMARLE un partenaire culinaire que j’affectionne tout particulièrement !

La cuisine évoque la générosité, l’intimité et la chaleur. Mais cet art de donner et de recevoir est moins simple qu’il n’y paraît. Car cuisiner pour les autres exige que l’on soit au clair avec ses motivations et en paix avec son ego. Cuisiner pour les autres fait également remonter à la surface nos peurs les plus anciennes et les plus tenaces. Qu’il s’agisse de peurs personnelles ou de peurs sociales. Parmi elles, la crainte d’être jugé, moqué, celle de ne pas être à la hauteur ou encore de donner une image de soi fausse ou peu flatteuse… Dans tous les cas, offrir sa cuisine nous expose, met à nu notre vulnérabilité et peut mettre à mal notre narcissisme. Mais une fois nos freins intérieurs identifiés et dépassés, la cuisine envisagée comme une rencontre nous offre la possibilité d’entrer dans un vrai partage intime et authentique. Cuisiner avec un cœur et un esprit pacifié, cela s’apprend.

Le langage culinaire doit à la fois être suffisamment simple pour décomplexer et mettre en confiance, et suffisamment intriguant pour séduire. Parler cuisine, échanger des recettes, des souvenirs, des adresses, cela amène naturellement à échanger sur un registre très intime, celui des émotions.

Colette disait : « Si vous n’êtes pas capable d’un peu de sorcellerie, ce n’est pas la peine de vous mêler de cuisine. ».  Et qu’est-ce que la sorcellerie, si ce n’est ce mélange d’intuition, de charme, de mystère ? Trois ingrédients qui rendent les rencontres magiques.

J’aime passer du temps dans ma cuisine afin de confectionner de bonnes recettes pour ma famille, tester des nouveautés… cuisiner me détend car je ne pense plus à rien, fini le boulot, les contraintes, c’est le plaisir et l’envie de faire plaisir qui prend le dessus.

Transmission d’un sentiment

« On ne transmet ni recette ni connaissance des produits, mais une chose un peu compliquée à percevoir qui est le sentiment de la cuisine. La cuisine c’est d’abord des histoires, du sentiment, du partage et à qui on fait à manger et pour qui on fait à manger », poursuit-il. Éric Roux explique que l’on a tous un goût en mémoire, de l’ordre du sensible, que l’on souhaite reproduire.

http://www.francetvinfo.fr/culture/gastronomie/la-cuisine-un-heritage-qui-s-apprend_1026961.html

 

Cenon 21/07/2015 Rue Blanqui Gourmand C'est moi le chef Christopher Humbert  Poêlée de coques et palourdes à l'espagnole aux linguine

Photo Quentin Salinier

Publicités

31 réflexions au sujet de « Qui suis-je ? »

  1. Bonjour Christopher,

    C’est Giovanni. Nous avons suivis ensemble le cours de cuisine au Saint James ce dernier Samedi.
    Votre blog est vraiment sympa et je pense vous piquer quelques idées de recette. ^^
    Je vous écrit aussi car je compte faire de nouveau la recette du Saint James pour le plaisir de ma chère et tendre. J’ai fais mes petites courses mais il ne manque plus que Tio Pepe (vin de Jerez), je ne me souviens plus du lieu ou je pourrais le trouver comme nous l’avait conseillé Célia. Auriez-vous une meilleur mémoire que la mienne?

    Je vous remercie d’avance.

    Bien à vous.

  2. bonjour

    depuis octobre 2016 les internautes francophones peuvent trouver des recettes dans le nouvel annuaire graphique henvel – comme nous apprécions votre blog culinaire cette recette y a été récemment référencée dans une page de notre site – pour plus d’info n’hésitez pas à nous envoyer un émail

    l’équipe henvel

  3. Bonjour
    J’ai fait ta recette des muffins aux pépites de chocolats
    Solène T 😉 (je vais envoyer la photo à Séverine)

  4. Tout d’abord merci d’avoir participé au concours de « La tendresse en cuisine » pour ses 5 ans, je suis venue pour visiter ton blog que je ne connaissais et je suis très sensible à ta façon de percevoir la cuisine, plus que des recettes c’est un état d’esprit qui me ravit. Merci pour tout ce beau travail que tu fais en cuisine et qui est bien plus que de la chimie des aliments mais une chimie de l’âme, d’une intériorité qui s’exprime dans le concret à travers ce don que tu fais aux autres. Merci Christopher pour la personne que tu es.

  5. Bonjour Christopher, connaitrais-tu une bonne recette de dinde farcie, simple et originale… certes cela reste classique pour les fêtes de Noêl mais pour un repas de famille pour 25 personnes, ça me semble adapté. Bravo pour tes recettes… les desserts ce sera « Lespetitsplatsdechristopher » incontestablement ! Je remettrais un commentaire après dégustation de mes invités. Roselyne J.

    • Ingrédients

      1 dinde de 2 kg
      250 gr de marronsépluchés
      3 boudins blancs
      100 gr de foie gras frais
      150 gr de champignons de Paris
      30 gr de beurre
      1 verre à liqueur de cognac ou de whisky
      1 œuf
      3 litres de bouillon de volaille
      Sel
      Poivre du moulin

      De la barde de lard fil de cuisine et aiguille à brider
      Préparation

      Préparation des ingrédients

      Coupez le foie de la dinde en petits dés, brisez les marrons en morceaux, enlevez la peau des boudins, nettoyez et coupez en morceaux les champignons.

      Préparation de la dinde farcie aux marrons et foie gras

      Dans un saladier, mélangez le foie de la dinde, les morceaux de marrons, les dés de champignons, la chair des boudins blancs et le foie gras, ajoutez l’œuf et la moitié du cognac.

      Salez et poivrez et farcissez la dinde de cette préparation.

      Recousez l’ouverture avec le fil et l’aiguille à brider.

      Bridez la dinde.

      Faites bouillir le bouillon de volaille dans un grand faitout et plongez-y la dinde.

      Laissez mijoter à petits bouillons durant 30 minutes.

      Sortez la dinde et égouttez-la.

      Préchauffez le four à 180°c ou thermostat 5.

      Posez la dinde sur la lèchefrite du four, enrouler-la avec la barde de lard.

      Enfournez pour 1 heure de cuisson.

      Au bout de ce temps, retirez la barde et faites dorer la peau de la dinde ¼ d’heure.

      Baissez le four à 70°C, enveloppez la dinde dans du papier aluminium et laissez-la se détendre au four chaud 1/4 d’heure.

      Découpez la dinde, déglacez le jus de cuisson et récupérez les sucs, versez dans une petite casserole et faites réduire 5 minutes avec le cognac.

      Disposez les morceaux de dinde sur le plat de service préalablement chauffé, versez la sauce dans une saucière. Servez.

  6. Bravo Christophe, Je me mets de ce pas en cuisine pour tester ta dernière recette.
    Tu combles mon manque d’idées et d’originalité.

    Bises à tous les 5 et

    à bientôt josselyne

  7. Les photos sont sublimes! Est ce que tu es l’auteur de chacune , en plus des plats préparés?
    Bon c’est pas tout ça mais quand est ce qu’on se refait une petite réunion Demarle?
    Même si je trouve que l’on mange plus que bien à la cantine de Ste Marie, quelques spécialités de Magic Christopher changeraient quand même de l’ordinaire…
    Comment vont les autres Humberts ?

    Bises à tous
    christine 2King & Co

  8. Salut Christopher.
    Bon, pour la cuisine j’ai testé tes talents ….donc ok.
    Par contre pour Colette et la sorcellerie pas tout capté. Les lecteurs, vous pouvez vous moquer pas de prob!!!!
    Donc j’ai pris le dico (petit Larousse) : Le 3 = Manifestation, événement extraordinaire qui semble relever de pratiques magiques, de forces surnaturelles.
    Donc, j’en déduis qu’un magicien, extraterrestre, nous fait déguster de bons petits plats….

    Allez bises les Humbert.
    Les Thuillat’s

  9. yaka fokeu! c’est succulent sur le papier électronique…. mais à quand la table d’hôte?! 🙂
    Bravo sorcier Christopher. Impressionnant! T’as la recette des grigris?
    Bisous à tous les 5
    Nathalie MEUNIER

  10. Bravo Christopher : tu me donnes envie de délaisser mon petit morceau de fromage (!)
    pour me lancer dans la vraie cuisine !
    je t’embrasse.
    Françoise Tertrais

  11. Hello Christopher ! Bravo pour ton initiative et pour le partage de tes recettes ,j’ai bien peur de n’être jamais aussi inventive que toi et surtout de ne pas savoir utiliser les aromates aussi bien que toi …à bientôt donc pour quelques dégustations!
    KAKINE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s